Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Justice à Mayenne

le_justice.jpgCe week-end comportait un samedi et comme désormais tous les samedis l'heure était venu pour moi de continuer ma quête de la meilleure discothèque de la région.

Après une Scala encensée par la rumeur populaire mais finalement plutôt moyenne, il était donc temps de tester une tout autre ambiance avec le Justice à Mayenne.

Musique : 3/5

Enfin une boite de nuit avec un DJ qui mérite vraiment ce titre !
Alors certes la technique n'est pas encore parfaite et on est loin d'Ibiza, mais quelqu'un capable d'inclure dans une même soirée du Pink, du Skrillex, du Bob Marley et du Philip Catherine possède manifestement les bases du concept "Je dois arriver à amuser tout le monde donc faut que je mette de tout"

De plus le monsieur s'est lancé dans plusieurs mashups sympathiques que j'aimerais bien ré-entendre à l'occasion car ils étaient plutôt originaux et bien fait.
Alors certes j'aurais aimé plus d'electro mais on ne peut pas tout avoir ! :rolleyes:

Un détail qui ne trompe pas : je suis resté jusqu'au Eagles de fin et l'allumage des lumières. Donc à l'évidence la musique était bonne.

Par contre il faudra vraiment que je me renseigne sur les conditions SACEM des discothèques, parce que c'est quand même la deuxième fois que je n'entends quasiment aucun morceau de moins de 5 ans. :O C'est louche.

Salle(s) : 3/5

Le Justice se situe en pleine ville de Mayenne. Il a la particularité de se trouver juste en dessous de l'ancien palais de justice de la ville. (D'où le nom)

Mais si vous n'avez jamais été dans ce coin, cette description est très incomplète. Car l'ancien palais de justice est un gros bâtiment abandonné. Il est entouré de grilles, couvert de tag et les herbes hautes l'envahissent.
S'il n'était pas situé à quelques mètres seulement du centre-ville, il s'agirait clairement d'un endroit où vous ne voudriez pas vous trouver en plein milieu de la nuit.

Bref un cadre idéal pour une soirée bien cool ! 8)

Pour rentrer il y a donc une pente qui descend vers le sous-sol et qui aboutit à une grosse porte blindée sous surveillance d'une caméra. Là on se dit que derrière on va débarquer dans un haut lieu de débauche gothique où la luxure et le sang frais abondent.

... Et on aboutit sur un pauvre bar avec quelques fauteuils et une piste de danse plus petite que mon salon.

Déception clairement car il y avait moyen de faire bien mieux avec le contexte extérieur.

Fréquentation : 3/5

Difficile de mettre une note sur ce critère car il y a vraiment du bon et du moins bon.

D'abord, il n'y a personne. Je commence sérieusement à m'inquiéter car déjà à la Scala il n'y avait pas foule. A ce rythme à la prochaine discothèque je serais vraiment tout seul.
J'espère que la rentrée arrangera ça.

Néanmoins le Justice n'étant pas bien grand, cela allait encore. En fait s'il y avait eu plus de monde il n'y aurait plus eu aucune place assise. :/

Donc l'essentiel des personnes présentes appartenaient à un groupe d'une trentaine de personne fêtant la soirée d'un quelconque club de foot. S'ils n'avaient pas été là, je pense que le patron aurait fermé.

Contrairement à la Scala où la moyenne d'âge peinait à dépasser la majorité, le Justice attire clairement un public plus mature entre 25 et 35 ans. Et ça c'est bien !
Donc même si je restais le probable doyen du coin (à l'exception du personnel de la boîte) c'était quand même nettement moins flagrant et rendait la soirée plus agréable.

Amusement : 4/5

Que ce soit la musique et l'ambiance bien plus mature, mon samedi soir a indéniablement été agréable. Bien qu'étant venu seul, j'ai rapidement été entouré de gens sympa prêt à discuter et qui ne rechignent pas à échanger avec des inconnus.

C'est assez rare pour être souligné car, n'étant pas une femme, les gens ne m'abordent pas vraiment d'eux-même d'ordinaire et préfère rester à distance respectable de l'ours que je suis. Or là plusieurs personnes sont venus à moi sans que je ne demande rien, et plusieurs fois en plus !

Mes compétences sociales étant relativement peu développées, j'ai par contre à l'évidence commis une boulette, un faux-pas apparemment majeur, en offrant la tournée à ma tablée pour les remercier de leur conversation.
Au vue de leur regard ébahis, cela ne se fait pas et j'avais l'impression d'être soudainement devenu le roi du pétrole.

Soit le mayennais est particulièrement radin, soit j'étais le seul du coin à disposer d'un CDI. :rolleyes:

En tous cas, une très bonne soirée. Je reviendrais ! (Quand j'aurais fini ma tournée du département)

TOTAL : 13/20

Prochaine virée : Le Donjon à Laval

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

scooter-soiree.jpg

Scooter en Mayenne !

Samedi soir était un grand soir pour moi puisque j'ai eu l'occasion de voir en chair et en os l'un...

Lire la suite

la_carapate.jpg

Retour à la Carapate, à Ménil

Samedi dernier, c'était le retour annuel de DJ Fou à la Carapate. Alors pour la peine, et vu que...

Lire la suite