Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Fauve : Chapitre II (fin)

Pendant ce temps, Arille et Phoenix avait profité de la confusion pour sortir de l'auberge sains et saufs.

Après s'être éloignés, ils arpentèrent silencieusement quelques rues d'un air innocent afin de passer inaperçu, puis n'y tenant finalement plus, Arille entama la conversation :

"- Alors Monseigneur Mage, je ne vous cacherai pas que vous êtes parvenu à retenir mon attention. Il est vrai que le fait que ma vie soit en jeu a nettement contribuer à cela. Auriez-vous donc l'amabilité de m'expliquer de quoi il retourne exactement ?
- Tout d'abord, je vous en prie, appelez-moi Phoenix, lui répondit le Mage avec un sourire moqueur.
- Un nom stupide mais si vous y tenez, allons-y : crachez le morceau "Phoenix".
- Très bien, je suis ici pour résoudre un problème, quelque peu complexe, en rapport avec votre personne, la mienne et aussi celle du seigneur Kannto. Mais je crois qu'il vaut mieux commencer par le commencement...avez-vous déjà entendu parler de l'Atlantide ?
- Non, répondit Arille.
- Et bien il s'agit d'une ile décrite par un homme appelé Platon. Cet homme a vécu il y a plusieurs siècles mais même à son époque l'Atlantide était déjà devenue légendaire. Dans sa description, il raconte que les habitants de cette le vénérait une sorte de dieu des océans mais qu'un jour ils attirèrent son courroux et celui-ci engloutit l'ile sous les flots.
- Oui cette histoire me dit vaguement quelque chose, j'ai déjà entendu parler d'une ville engloutie.
- Très certainement. En fait, pour autant que je saches, il existe de nombreuses histoires semblable dans le monde. Comme si tous les peuples avaient vécu la même vengeance divine il y a fort longtemps. C'est d'ailleurs peut-être le cas. Mais ce qui est sûr, c'est qu'au moins une de ces histoires repose sur un fond de vérité car j'ai moi-même vu une ville disparaitre à cause d'un "dieu".
- Vous étiez sur cette..."Atlantide" ?
- Non, cette histoire n'est qu'une légende, mais il existe une entité qui ressemble beaucoup à un dieu. J'ai vu l'étendu de son pouvoir. J'ai vu comment elle a pu réduire une ville à néant. Et contrairement à la légende, elle n'a pas eu besoin d'eau pour y parvenir.
- Vous êtes donc un Mage qui a vu un Dieu...magnifique...j'en ai de la chance, ironisa Arille. Et quel rapport y a-t-il avec moi ?
- J'y viens, répondit Phoenix en souriant. Il semblerait que cette entité s'intéresse actuellement au seigneur Kannto. Je ne sais pas exactement les détails de son choix mais il semblerait que certains types de personnes l'attirent particulièrement et votre seigneur est de ceux-là. Hélas, et croyez-moi sur parole, il s'agit d'une attention qui peut se révéler rapidement néfaste...voire mortelle. Je suis donc venu ici pour mettre Kannto à l'abri de son influence.
- Je ne vois toujours pas où j'interviens...
- Et bien, comme je vous l'ai dit avant que nous soyons brusquement interrompu à l'auberge, j'ai l'intention de vous utilisez comme un appât. car, quelque soit l'intérêt que porte cette entité au seigneur Kannto, il semblerait que ce ne soit rien en comparaison de l'intérêt qu'elle a pour vous."

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

tsuki_c (Fanatique) ·  26 avril 2006, 19:48

une chose est sure Khaos, tu sais capter l'attention de tes lecteurs... vite la suittttttteeeeeee :-D

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

La dernière nuit

Georges contemplait le ciel. En tous cas c'est dans cette direction que se portait son regard même...

Lire la suite

Bonjour Toi

Peut-être à cause d'une soudaine fatigue, peut-être à cause d'un trop plein d'émotions à...

Lire la suite