Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un bon sentiment

Je dis souvent que j'aime les gens et l'humanité. (ce qui n'est pas la même chose)
Et souvent, vu la teneur de mon blog on pourrait penser que je suis ironique. Mais en fait, je ne le suis pas le moins du monde, j'aime réellement les gens.

La preuve m'apparat chaque matin lorsque je pense devant un magasin sur la route de mon travail. Un magasin où je n'ai d'ailleurs jamais mis les pieds.
Car ce magasin dispose d'un slogan qui, à chaque lecture, me donne ce petit sourire discret qui est la marque de l'amour véritable. Ce n'est ni le sourire moqueur, ni le sourire condescendant, juste le sourire de joie d'être humain et d'être face à l'accomplissement d'autres humains.

Car derrière ce slogan on sent toute la bonne volonté de l'auteur et le fait que, comme dit la maxime, "ça partait d'un bon sentiment".

Ce slogan (désolé pour la pub) c'est : "Michigan, toujours devant"

Voilà c'est tout, mais moi ça me rend heureux...allez comprendre.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

tsuki_c tsuki_c (Fanatique) ·  15 février 2006, 13:54

le bonheur tient à bien peu de choses ;-)

Gabrielle Gabrielle (Ami) ·  15 février 2006, 22:57

>Voilà c'est tout, mais moi ça me rend heureux...allez comprendre.

En effet... Chacun ses petits bonheurs !

linoa linoa (Passant) ·  07 mai 2006, 19:25

Moi, il suffis que j'entend un air de musique qui me plait ; je souris.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite

Sur le fil

J'essaye souvent de l'oublier mais le chaos en moi n'est jamais vraiment loin. Cela n'est surement...

Lire la suite