Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Je ne suis pas un média

...

Parce que la télévision me fatigue dans sa grande quête de la vérité, ou plutôt de l'audimat merdeux tout juste bon à crétiniser les foules et jeter de l'huile sur le feu,

Parce que le gouvernement dans son ensemble et M. Sarkozy en particulier peuvent difficilement prétendre réagir intelligemment à la situation mais, après tout, c'était prévisible à tellement vouloir suivre le modèle américain si doué pour la prévention des catastrophes naturelles ou non,

Parce que le pouvoir judiciaire est tellement vendu aux intérêts musicaux, politique et autres qu'il n'a jamais pris la peine de comprendre ce qu'était vraiment Internet en général et ses dérivés tels que le P2P ou les blogs en particulier,

Parce que l'intelligence semble avoir déserté une bonne majorité de mes compatriotes français, issus de l'immigration ou non, au point d'être incapable de faire preuve de bon sens et d'empathie,

Je me refuse désormais, et jusqu'à nouvel ordre, à commenter l'actualité française. Le peuple français ne mérite pas, à l'heure actuelle, qu'on s'occupe de sa stupide personne.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

tsuki_c tsuki_c (Fanatique) ·  09 novembre 2005, 11:05

reste zen Khaos !!!

fais comme moi regarde plus la TV ! ;-)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

religion.jpg

Un pied dans le cloud

Vous l'aurez peut-être remarqué (ou pas) : la plateforme chaosklub.com évolue relativement peu en...

Lire la suite

ethan_cantina.jpg

Alors on se la fait cette fête ?

Le 3 mai dernier, ce blog fêtait ses 10 bougies ! (Oui tout a commencé un 3 mai de l'année 2005) Un...

Lire la suite