Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Je SUIS un fan !

J'avoue être en déphasage assez flagrant avec le temps dit universel, effet secondaire d'un usage intensif de cette formidable machine temporelle qu'est le cerveau. (Pour ceux qui ne savent pas que le cerveau permet de voyager dans le temps, je leur rappelle amicalement qu'il n'y a pas que la chasse, la cueillette et la reproduction dans la vie...)

Pourtant il me semble que l'instant communément admis comme étant le temps présent ne doit pas être très éloigné de celui correspondant à la sortie en France du film H2G2 : Le guide du voyageur galactique. A l'occasion de cette sortie je tenais à mettre au clair ma condition de fan de l'oeuvre, condition qui pourrait échapper au spectateur découvrant la chose.

En effet, de ce que j'ai pu comprendre, les différents noms des personnage ont conservé leur intonation d'origine et non leur traduction telle que définit dans l'oeuvre littéraire. On retrouverait donc dans le film un "Arthur Dent" en lieu et place d'un "Arthur Accroc".

Il s'en suit que ma "fanitude" en prend fatalement un coup. Car dans le film l'un des protagonistes s'appelle "Ford Prefect". Jeu de mots en hommage à cette voiture :

Or, ce nom aurait du être traduit en "Ford Escort", soit cette voiture :

Et c'est justement cette dernière que je possède (de la même couleur d'ailleurs). Modèle que j'ai acheté exprès en hommage à l'oeuvre de Douglas Adams.

Donc non, jeune public qui découvrez le guide galactique, je ne roule pas dans une bête voiture bleue à peine digne de néon fluorescent sous le capot et de dés en mousse au rétro mais bel et bien dans un clin d'oeil humoristique au film que vous venez de voir.

Que la paix soit avec vous.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Cyric Cyric (Habitué) ·  21 août 2005, 18:07

J'ai bien aimé aussi, surtout les passages "voici arthur, descendant du singe", les portes qui baillent ou la définition de l'amour par le Guide. C'est misanthrope à souhait.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite

Sur le fil

J'essaye souvent de l'oublier mais le chaos en moi n'est jamais vraiment loin. Cela n'est surement...

Lire la suite