Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La vie est un barbecue

En ces temps ensoleillés où la cigale montre à la fourmi que désormais les bons services de cette dernière peuvent cesser et que, pour la peine, elle peut toujours aller voir du coté de la Californie en général, et de Santa Maria en particulier, pour obtenir un dédommagement financier (pour la partie morale, une petite chanson est toujours possible), je suis heureux de posséder une fenêtre.

La chose n'étant pas fréquente dans l'établissement, il m'est possible de faire ce que peu de mes collègues peuvent se permettre : rêvasser en regardant le ciel, les nuages, les oiseaux et les mini-jupes.
Ajoutons à cela mon "bureau" actuel, qui représente un bon 30m2 avec écran géant, table familiale et fauteuils en cuir et vous comprendrez aisément à quel point le rêve peut être profond et facile.

Or c'est donc en ces heures difficiles précédant de peu l'assoupissement généralisé et suivant de guère plus l'assimilation de protéines animales diverses et avariées, que m'est venu une nouvelle révélation.

Encore une. Il faut croire que les maints éclairs électro-statique que ne cesse de m'envoyer mon nouveau moyen de transport (certes moins artistiquement post-moderne mais néanmoins en état de marche) entretiennent un bouillonnement neuronal, créant ainsi un milieu propice aux foisonnement d'idées.

C'est donc en pleine méditation assis sur une peau de bête de variété indéterminé mais très certainement tannée avec amour et douleur (selon le point de vue des participants à l'opération) qu'une analogie m'est apparu entre la Vie et le Barbecue.

Poignante métaphore que l'on pourrait détailler comme suit :
L'homme est une entrecôte. Avachi sur la grille de la vie, il impose sa présence par sa masse. Il sait par ailleurs être saignant si cela devient nécessaire.
La femme est une merguez. Innocente lorsqu'elle est allongée, elle devient piquante lorsque vous l'approchez de votre bouche. Elle possède aussi ce pouvoir singulier de donner envie d'elle tout en infligeant sans remord de terrible brûlures à tous ceux qui souhaite l'avoir entièrement.
Globalement la saucisse représente l'idéal. La combinaison parfaite entre les deux opposés que sont l'entrecôte et la merguez. Un recueil des qualités de chacun.

On peut donc dire que l'homme doit atteindre la perfection en transformant un corps peu harmonieux en ce modèle d'esthétisme qu'est la saucisse. élancée, aéro-dynamique, bref en un mot sportive. Car comme tout un chacun, ou plutôt chacune, le sait, il n'est pas de plus grande perfection qu'un corps beau, la matière grise n'étant qu'un accessoire dans le meilleur des cas mal utilisé et dans la plupart des cas inutilisable.

Et par un juste retour des choses, il apparaît logique de dire que la femme, elle aussi, pour atteindre la perfection, a besoin de saucisses.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Bubu (Passant) ·  14 juin 2005, 13:45

Certes, mais votre analogie garde t-elle toute sa pertinence si l'on remplace le barbecue par un micro-onde ? Et l'entrecôte par un plat préparé de la collectoin Joël Robuchon ? La question me semble importante, car il n'est pas aisé de faire une soirée barbecue en appartement, surtout si celui ci ne fait que 30 m...

Entrecôtement votre,

Bubu

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  14 juin 2005, 13:59

Ma foi si vous otez la grille de la vie, il ne reste que des choses mortes et sans mes. Il est donc préfèrable de s'en tenir à l'analogie de départ.

Je rappelle d'ailleurs à toute fin utile que grce à la puissance de notre pays démocratique l'ensemble de la population dispose d'un accès vers une partie de l'extérieur. Extérieur plus apte à contenir une grillade que l'espace conventionnel de l'appartement.

Si vous ne diposez pas d'un tel accès, une demande de porte doit être effectuée auprès de votre mairie la plus proche. (Attention la demande de porte nécessite elle même l'utilisation d'un orifice apte à communiquer avec le postier désigné. En cas de doute, demandez à la ménagère de moins de 50 ans la plus proche. Ne pas confondre avec celui réservé au plombier.)

Bubu (Passant) ·  14 juin 2005, 14:12

Une porte ? Je prends note de cette remarque, quoiqu'assez saugrenue, puisqu'effectivement, apès inspection minutieuse de mon appartement, il apparait que le pingouin manchot (sans ailes, donc) hydrocéphale qui servait d'architecte a oublié d'en poser une.

Je m'en vais de suite faire une demande de porte à la mairie (mais que se passe t-il si, une fois là bas, on me demande de prendre la porte ?)...

Cependant, un autre question brûlante me vient au lèvres : Par où sortir ?

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  14 juin 2005, 15:52

Nul besoin de sortir (cf. ma remarque en parenthèse)

Cyric (Habitué) ·  14 juin 2005, 17:23

Au rayon "viandes et volailles" du supermarché, je préfère avoir un large choix allant de la viande verdtre gtée d'une dinde à la cuisse parfaite d'une poule, en passant par les têtes de veaux et autres mets sanguinaires.

L'idée d'une rangée de 6 milliards de saucisses me dérangent (je ne dis pas cette phrase tous les jours!), voir même "que" 3Md si tu estimes que les femmes doivent muter en autre chose (quoi? de la moutarde, histoire d'aller avec les saucisses?).

Ta société-saucisse est un bel exemple d'uniformisation mauradesque mais son défaut souverain réside dans l'espoir de tendre à la perfection. Tout le monde ne la recherche pas (pourquoi, c'est un autre débat), ce qui, heureusement, laisse aussi à Miss Boudin et à Monsieur Thon une chance d'être un jour grillé.

PS: le pseudo de Khaos a du être autrefois Knacki ;)

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  14 juin 2005, 17:59

Attention, ne nous méprenons pas.

Mon slogan n'est pas "tous des saucisses" mais plutot "saucisses pour tout le monde"

La nuance est importante à mes sens (surchargés, j'en conviens, d'un trop plein hormonal indubitable)

Lilith (Passant) ·  14 juin 2005, 18:20

ayant une nette préférence pour l'entrecôte, je suis ravie de voir mon hétérosexualité confirmée par ta théorie ! :)

e-Idole (Ami) ·  14 juin 2005, 21:40

Et moi Lilith, étant végétarienne, j'suis pas dans la m*rde... :|

Lilith (Passant) ·  14 juin 2005, 22:09

>> Et moi Lilith, étant végétarienne, j'suis pas dans la m*rde... :| Hum ? Si jeune et déjà des les ordres... Si c'est pas malheureux...

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

psychonauts.jpg

Psychonautes

Parmi l'inépuisable concert de voix qui compose la légion de cet être qui, à n'en pas douter, est...

Lire la suite

white_lemming.jpg

En pleine lumière

L'homme politique a ceci de commun avec le marketeux, le religieux et le lemming des toundras de...

Lire la suite