Tout le bonheur du monde 2.0

Le blog de Khaos Farbauti Ibn Oblivion. Une vision du monde cynique et poétique.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Khaos est un con

Non ne faites pas semblant d'être surpris, l'évidence de l'affirmation la rendait hautement prévisible.

Ce n'est donc qu'avec une feinte surprise que j'ai pu lire chez un collègue que j'étais un con, car Français. Et oui l'age du tout numérique, après avoir ramené la distance Martigné sur Aisne-Oaxaca de Jurez à quelques secondes grâce à notre bel Internet, est par ailleurs prolifique en raccourci facile car rapide.

Ainsi donc, et par simple hasard de naissance, me voilà Français, donc con. Cela dit que l'auteur de la formule se rassure, il n'est pas tout seul.

Tout en restant sur le joyeux thème de la constitution européenne, j'ai pu endosser tour à tour le rôle de défenseur du monde libre, agent à la solde du monde capitaliste, partisans du monde je-m'en-foutiste voire vendu du monde raciste selon que mes réflexions pesant le pour et le contre m'amenaient à vouloir voter oui, non ou blanc.

En allant même au-delà de ce sujet hautement révolutionnaire (car, on ne le répètera jamais assez, dimanche aurait du être, ou a été, un jour historique) il m'est arrivé d'être gothique, psychopathe, boutonneux à grosses lunettes, dépressif, artiste, pauvre, heureux, chômeur, propriétaire d'un chien, 2 femmes, 3 gosses et quelques canaris, selon les sondages du moment et les débats enjoués qui s'ensuivaient.

Dans ce monde où le tshirt-étiquette est à la hausse, il est bon de savoir que l'on peut m'attribuer autant de labels.

Mais je devine les réclamations. "Mon bon Khaos ", me déclame-t-on, "tu n'es pas visé, il s'agit des gens en général". A que voilà une justification à la hauteur du sapiens sapiens. Dans mon fol égoïsme, je prends pour moi ce qui n'est que pour les autres. Car ce qui est dit sur le général n'est pas applicable au particulier. Mais c'est bien sûr.

Quel con je fais.

Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Auteur: Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Fred (Ami) ·  01 juin 2005, 14:28

C'est un peu comme l'histoire de tous les Arabes sont des terroristes... Ou les Musulmans intégristes...

tsuki_c (Fanatique) ·  01 juin 2005, 14:59

très bien dit !!! ;-)

Cyric (Habitué) ·  01 juin 2005, 15:46

Je ne connaissais pas cette réputation de "tu es français donc tu es con", néanmoins les deux traits de caractère que les Français partageraient seraient: 1) avoir une grande gueule (tant dans la critique négative et gratuite que dans l'affirmation forte et constructive de notre avis), 2) être des adeptes du système D. Traduction : quand ça va pas, on le dit et on se démerde pour que ça aille. Quand ça va, on n'est jamais content et on dit que ça va pas.

Vous aurez remarqué le cycle éternel : ça va pas => on gueule => on se démerde => ça va mieux => ben non ça va pas => on gueule => ...

Les Français ont pour emblème le coq ; c'est le seul animal qui chante les deux pieds dans la merde. Tu n'as qu'à dire à ton collège qu'on est peut-être cons mais qu'au moins, nous, on ne manque pas de panache.

schlough (Actif) ·  01 juin 2005, 15:49

un débat similaire est en cours ici

referundum

Khaos Farbauti Ibn Oblivion (Toujours là) ·  01 juin 2005, 15:52

Je suis d'humeur taquine donc je vais préciser qu'il s'agit d'un collègue bloggeur (et non d'un collègue de bureau)

schlough (Actif) ·  01 juin 2005, 17:15

je crois que j'ai trouvé de qui tu parlais en fait :-d

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

:) ;) :/ :| LOL :D :( :C 8) :O ;( 8O :arrow: :evil: :!: :idea: :mad: :?: :razz: :oops: :rolleyes:

no attachment



À Voir Également

filament.jpg

Le dilemme du hérisson

Une main sur le clavier, l'autre sur la souris. Le regard dans le vague. Au delà des écrans qui me...

Lire la suite

Sur le fil

J'essaye souvent de l'oublier mais le chaos en moi n'est jamais vraiment loin. Cela n'est surement...

Lire la suite